logomenu
Imprimer

L'éthique du bureau d'études AERE

 

AERE s’efforce d’appliquer et de développer, en interne dans sa vie d’entreprise, des pratiques professionnelles éco-responsables, et ce depuis sa création.

 

L’économique et le social

Le premier champ « d’éco-responsabilité » est d’abord le respect des hommes et des femmes. Ce qui signifie de recevoir un salaire correct pour le travail effectué, dans le respect de la législation française et si possible dans les meilleures pratiques d’entreprises. Nos salaires sont le reflet de la moyenne du secteur, ce qui se traduit forcément dans nos coûts de journée. Les personnes accueillies en stage ont reçu et reçoivent une gratification de stage avant que cela ne devienne obligatoire de par la loi, et cela quelle que soit la durée du stage. En parallèle d’enseignements donnés à l’université, nous accueillons donc des stagiaires et encadrons gracieusement des projets de fin d’études.

AERE s’est organisé pour que ses salariés puissent pratiquer le télétravail dans des conditions optimales (accès au réseau à distance, standard et conférence téléphonique). Cette organisation est en place tout au long de l’année pour Mme Liane Thierry, qui s’est installée dans la Loire (42) et ponctuellement, pour les autres salariés, ce qui permet de limiter leurs déplacements (2 jours par semaine pour M. F. Borgey et Mme M.-L. Vergain).

 

b_150_100_16777215_0___images_logo_diag26000.pngFin 2013, nous avons entamé une démarche de validation et reconnaissance de notre politique de responsabilité sociétale, vis à vis de la norme ISO 26000 dans sa déclinaison Diag 26000. Nous avons renouvelé cette évaluation fin 2015 avce la dernière version de cet outil.

Pour en savoir plus : cliquez ici.

 

L’environnement

Les produits alimentaires de base et que nous utilisons pour les pauses, de type café, thé, sucre, sel, etc., sont systématiquement d’origine biologique et équitable. Nous nous approvisionnons dans le réseau des Biocoop, qui dispose d’un magasin à Aix-les-Bains. De même, les consommables et les petites fournitures sont achetés à cette Biocoop ou à des entreprises équivalentes.
logo_biocoop_2.jpg

Le bureau a été équipé d’étagères, en bois labellisé FSC (beaucoup plus facile à se procurer aujourd’hui que lors de la création d’AERE en 2001). A défaut de trouver des bureaux convenables prêts à l’emploi, nous avons confectionné nos bureaux en matériaux durables et non émissifs (bois FSC non laqué protégé définitivement par une plaque en verre). Les peintures utilisées pour refaire les murs ont également étaient choisies selon des critères environnementaux. Le sol est un revêtement flottant en linoleum véritable.

Les déchets organiques, issus des repas de midi, sont compostés. L’ensemble de nos déchets est trié et disposé dans les containers ad hoc mis à disposition par la ville d’Aix-les-Bains (à environ 150 m du bureau pour les containers les plus éloignés). Nous trions donc papier, carton, verre, métal, emballages à recycler, déchets compostables, cartouches d’encre.

Nous imprimons sur papier recyclé, en recto-verso, la version électronique des documents est privilégiée. Nos prestations externalisées sont réalisées par un imprimeur labellisé Imprim’vert.

Le bureau ne dispose pas de climatisation en été (et son installation n’est pas prévue), la température en été est régulée par des persiennes à l’italienne, extérieures aux fenêtres, et par la ventilation nocturne, les éclairages sont des éclairages basse consommation, ordinateurs et modem sont éteints lors de la pause déjeuner et quand le bureau n’est pas occupé. Nous disposons d’un four solaire pour les repas lors des périodes ensoleillées.

b_129_72_16777215_0___images_logo-enercoop.png Notre fournisseur d’électricité est Enercoop, nous utilisons donc de l’électricité uniquement d’origine renouvelable. Par ailleurs, notre hébergeur (site internet, extranet, et plate-forme d’échanges internes) et fournisseur de messagerie s’approvisionne depuis le 1er décembre 2007 en électricité provenant de ressources renouvelables. Il s’agit de « 1&1 », dont les centres de données sont alimentés par de l’énergie renouvelable fournie par la Stadtwerke Karlsruhe, dans le cadre du Renewable Energy Certificate System (RECS).

AERE attache un soin particulier à ses déplacements : nous privilégions le train et les transports en commun dans nos déplacements, n’utilisant l’avion et la voiture que dans des cas particuliers : l’avion pour les déplacements nécessitant plus de 6 à 7 h de train (selon les changements et les destinations), la voiture pour certains territoires non desservis par le train. Enfin, nous compensons les émissions dues à nos déplacements, depuis janvier 2006, par l’intermédiaire du programme CO2Solidaire du GERES.

b_55_73_16777215_0___images_geres.png

Nous sommes par ailleurs adeptes des audio ou visio-conférences, lorsque la présence physique n’est pas absolument nécessaire. En 2011, pour fêter les 10 ans d’AERE, nous avons réalisé une série de webinaires (ou conférences par Internet). De manière courante, nous utilisons divers outils multimédias (webcam, conférence téléphonique, partage d’écran…) et le système Adobe® ConnectTM pour apporter encore plus de fiabilité et de qualité à nos réunions à distance.

Il a aussi été décidé d’utiliser un bâtiment existant, proche des moyens de transport en commun et du train (le bureau est à environ 12 à 15 minutes à pied de la gare la plus proche), plutôt que de construire un nouveau bâtiment, et ainsi de consommer de l’espace et d’être sans doute plus loin des moyens de transport. Ainsi les salariés d’AERE habitant sur Chambéry ou Annecy peuvent venir facilement en train, avec en complément de la marche ou du vélo.